LA RESTAURATION DES VITRAUX ATELIER MARSEILLE

Un vitrail n’est pas éternel, mais l’on sait que, sauf accident, son espérance de vie est de plusieurs siècles. 
Au cours de sa très longue existence, le vitrail devra cependant recevoir, de temps en temps, quelques soins indispensables à sa préservation.
Son créateur étant, lui, beaucoup moins résistant, c’est à un autre maître verrier qu’incombera cette tâche.

Notre corporation a su, au cours des siècles, préserver ce savoir faire.
Nous sommes toujours capables de reproduire à l’identique les gestes du passé. Ils nous ont été transmis par nos maîtres qui , eux-même, les tenaient de leurs maîtres. Cette transmission a bien failli être perdue lors de la Révolution Française. La campagne de restauration, lancée par Prosper Mérimée au XIX siècle, permettra de retrouver ces gestes et savoir-faire oubliés, soit par nos scientifiques et chimistes de l’époque, soit auprès de nos confrères allemands, anglais et suisses qui n’avaient pas connu d’interruption dans leur pratique.
La France possède le plus grand patrimoine de vitraux civils et religieux du monde. Notre mission de restauration est donc essentielle.

Avoir devant soi un vitrail à restaurer est une source de savoir, de connaissance et d’inspiration supplémentaire pour le maître verrier. Il peut y voir la main de son prédécesseur à l’oeuvre. Chaque coup de pinceau, de blaireau, de putois, de grattage est visible. La transparence de la grisaille utilisée, l’usage des émaux, du jaune d’argent, les enlevés à l’acide… On retrouve toutes les techniques apprises mais utilisées de manière différente d’un artiste à l’autre.
C’est une  grande joie et une immense satisfaction que de restaurer et de prolonger la vie d’un vitrail.

Pour nous joindre